Le Réflexe Tonique Labyrinthique – RTL

Le RTL est associé au système vestibulaire, qui contrôle l’équilibre et l’orientation dans l’espace. Ce réflexe a deux aspects importants : le sagittal (en avant/en arrière) et le latéral (sur les côtés).

Une flexion retenue du RTL (se pencher en avant) sans l’extension du RTL (se coucher vers l’arrière) peut donner un enfant “mou” ; alors qu’à l’inverse une extension retenue sans la flexion correspondante peut donner un enfant “rigide” et maladroit, dont les mouvements sont raides et saccadés.

Si le RTL persiste au-delà du douzième mois, il interagira constamment avec le système d’équilibre et sera susceptible de l’altérer. Ce qui pourrait interférer avec les autres sens, notamment le fonctionnement visuel. Il est recommandé de corriger les défauts crâniens liés à ce réflexe, avant d’entreprendre une thérapie par le son.

Un enfant dont le RTL est retenu alors qu’il apprend à marcher pourra rencontrer des difficultés à évaluer l’espace, les distances, la profondeur, la vitesse, et manquer d’assurance.

Le fait d’avoir la tête penchée en avant alors qu’il est assis, position habituelle pour étudier, rend la concentration très difficile et inconfortable pour l’enfant.

Cet enfant sera plus enclin à s’avachir lorsqu’il sera assis à un bureau ou à une table, à s’asseoir sur ses jambes ou généralement à se tordre, occasionnant de l’inattention et potentiellement de l’hyperactivité. Il aura également tendance à être lent à copier.

S’il persiste chez les enfants plus âgés, il peut perturber l’intégration des mouvements simultanés des membres supérieurs et inférieurs, comme pour marcher ou nager. On leur diagnostique souvent une dyspraxie (mauvaise coordination), et leur maladresse fait souvent l’objet des moqueries des autres enfants.

Les personnes chez lesquelles le RTL est retenu souffrent souvent du mal des transports, et l’intégration du RTL les aide habituellement à résoudre ce problème.

On compte trois corrections distinctes associées au RTL. La première facilite la concentration lorsqu’on travaille assis à un bureau et permet de ne pas s’avachir. Les deux autres aident le corps à coordonner les mouvements, lui permettant de bouger de manière plus efficace. La plupart des patients améliorent leur record personnel en marathon ou leur jogging quotidien après avoir corrigé le RTL.