FAQ

Qu’est-ce qu’un réflexe retenu?

Pour être tout à fait précis, les réflexes néonataux restent ancrés dans notre système nerveux et fonctionnent au niveau neurologique toute notre vie. D’ailleurs, certains peuvent être utilisés à diverses étapes de notre développement pour tester le fonctionnement neurologique. Ainsi, d’une certaine manière, ils sont toujours ‘retenus’.

C’est la manifestation néonatale de ces réflexes du tronc cérébral persistant après l’âge normal d’intégration qui est à l’origine des troubles de comportement, de perception, d’apprentissage, de fonction hormonale etc qui sont abordés ici.

Par exemple, lorsqu’une personne tourne la tête vers la droite, il est normal que les muscles tirant le bras droit vers l’arrière et ceux tirant le bras gauche vers l’avant se contractent pour permettre au corps de se tourner vers ce qu’elle regarde. Cela fait partie du Réflexe Tonique Asymétrique du Cou. Mais il n’est pas normal d’être distrait, de tenir son crayon en fermant le poing, d’avoir des problèmes d’écriture, des difficultés de compréhension, des disparitions momentanées de parties du champ visuel, une mauvaise coordination œil-main etc.

C’est pourquoi le Dr Keith Keen a créé le terme ‘Réflexes Néonataux Retenus’™, qui est devenu une marque déposée en 2009. Il fait référence à la manifestation néonatale d’un réflexe archaïque retenu après l’âge normal d’intégration, pour un système nerveux en particulier.

Comment se présentent-ils et quelle est leur fonction?

Les réflexes archaïques induisent des mouvements automatiques et stéréotypés, comme la respiration, le clignement des yeux, la déglutition et le fonctionnement glandulaire. Ils sont accomplis par le système nerveux autonome et sans l’intermédiaire du cerveau supérieur (cortical).

Lorsque les centres du cerveau supérieur deviennent suffisamment matures pour contrôler consciemment l’activité, les réflexes involontaires et incontrôlables ne sont plus nécessaires. S’ils sont déclenchés de manière inadaptée au-delà de l’âge normal d’intégration, la réaction automatique peut être inappropriée, inopportune, et même dangereuse.

Les réflexes persistent aux niveaux anatomiques et neurologiques toute notre vie. Mais pour que des réactions matures et volontaires puissent avoir lieu, la manifestation néonatale des réflexes doit être intégrée ou contrôlée par les centres supérieurs.

Que puis-je attendre de mon rendez-vous?

Tous les praticiens certifiés Réflexes Néonataux Retenus™ (RNR) sont des chiropraticiens, kinésithérapeutes, ostéopathes ou médecins qualifiés. Soyez certain que vous serez entre de bonnes mains, ils ont obtenu leurs qualifications médicales au terme d’années d’études universitaires. Après l’obtention de ces diplômes, ils ont entrepris des études postérieures en techniques de Test Musculaire Manuel, comme la kinésiologie appliquée; leur permettant de se spécialiser dans le secteur de pointe qu’est l’étude des réflexes néonataux retenus.

Le Test Musculaire Manuel (MMT) est utilisé pour tester la fonction neurologique du corps. Pour cette raison, vous pouvez vous attendre à ce que votre praticien vérifie le fonctionnement optimal de vos muscles. Une fois que votre système nerveux fonctionnera correctement, votre praticien le mettra à l’épreuve en vous demandant d’opposer de la résistance pendant qu’il réalisera des exercices spécifiques. Si votre cerveau a des difficultés à réaliser les tâches en question, il ne parviendra pas à maintenir la résistance. Ce phénomène est appelé problème d’intégration sensori-motrice.

Il est possible d’améliorer la fonction cérébrale et l’intégration sensori-motrice par l’optimisation des fonctions crâniennes et sacrées, permettant un apaisement de la tension de la dure-mère (membrane enveloppant le cerveau et la moelle épinière) et améliorant le flux du fluide céphalo-rachidien (CSF). Ce qui s’obtient en appliquant de légères pressions sur la tête (une forme très particulière et poussée de massage crânien), en comprimant des points méridiens spécifiques du corps (acupressure) et en réalisant de légers ajustements de la colonne et des pieds.

Signes et symptômes chez un enfant d’âge scolaire

Idéalement, les réflexes archaïques se mettent en marche dans un ordre spécifique et leurs manifestations néonatales sont aussi intégrées suivant une séquence donnée. S’ils sont retenus sans respecter cette séquence, ils peuvent troubler le développement et l’intégration d’autres réflexes subséquents. De même, s’ils sont retenus au-delà de l’âge normal d’intégration, ils peuvent perturber certaines ou toutes les fonctions du cerveau supérieur, incluant:

  • la coordination de la motricité globale
  • la coordination de la motricité fine
  • la perception auditive et son intégration
  • la fonction visuelle
  • l’intégration de l’équilibre vestibulaire
  • la perception tactile et son intégration
  • l’équilibre de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA, hormonal) et neurotransmetteur (transmetteur cérébral)
  • la cognition et l’expression
  • le comportement et l’intégration sociale

Globalement, notre façon de percevoir l’environnement interne et externe et notre manière d’y réagir peuvent être perturbées; en d’autres termes, notre vie consciente peut être perturbée.